Le OTP : le seul algorithme impossible à cracker

le-otp-le-seul-algorithme-impossible-a-cracker.jpg

L’informatique a rendu possible l’accès à de nombreuses informations et ainsi que leurs transmissions. Le monde du travail a été en quelques années complètement transformé. De nos jours, les systèmes informatiques gèrent la vie quotidienne de milliard de personne.

algorithme.jpg
Les différents programmes informatiques sont utilisés pour faire fonctionner tout ce qui existe dans le monde, ou presque. Cette évolution fantastique a tout de même un inconvénient majeur. Il peut être l’objet de piratage ou de craquage  et certaines données confidentielles ou stratégiques peuvent atterrir dans les mains de gens malfaisants. Les spécialistes sont donc engagés dans une course contre la montre pour trouver des logiciels qui seront impossibles à cracker. Aujourd’hui, le plus performant se trouve être l’OTP.

Le codage avec l’OTP

Cela fait longtemps que l’on utilise des mots de passe pour sécuriser des systèmes informatiques. Malheureusement tous les mots de passe ou les systèmes de sécurité ont leurs faiblesses et finissent un jour par être dépassés. Cependant, le codage avec l’OTP présente une particularité. Avec ce système, un mot de passe cesse d’être permanent, il est régulièrement renouvelé par le logiciel OTP.

otp.jpg

Il ne sera utilisable qu’une seule fois et pendant une courte période de temps, ce qui laisse penser qu’effectivement il est impossible à pirater, puisque la personne malveillante devra avant tout avoir accès à mon OTP.

Les nombres aléatoires

Un système classique de sécurité se base par exemple sur un mot de passe, une signature ou des empreintes digitales. Ce sont des caractéristiques qui s’inscrivent dans la durée, et sont donc susceptibles d’être piratés. A l’inverse l’OTP génère un code chiffré. La plupart des personnes l’utilisent sans même savoir ce que c’est. Par exemple en ce qui concerne les achats sur internet payés par carte de crédit, au moment de finaliser l’achat la banque enverra un message téléphonique comportant un nombre de chiffre qu’il faudra transcrire sur sa commande pour qu’elle soit validée.